Projets

La ruche du Labo IV foisonne de projets dans plusieurs domaines reliés à l'innovation en orthophonie.

% static 'media/'%}leaves/Leaf2.png

Vivre sa vie à pleine voix
uploaded_media/Vocavie_LOGO.webp

Vocavie : un organisme né au LaboIV et qui fait de la voix et de la diversité communicationnelle sa mission!

Lors de la pandémie de la Covid-19, en 2020, le LaboIV, en partenariat avec l’association Parkinson Québec, s’est mobilisé pour pallier à l’isolement des personnes vivant avec la maladie de Parkinson, causé par les mesures de confinement.

Une équipe d’étudiantes en orthophonie, sous la direction de la professeure Ingrid Verduyckt, ont créé des séances de stimulation vocale ludiques qui se donnent quotidiennement sur Zoom.

L’initiative s’est incorporée, en 2021, sous forme d’organisme sans but lucratif, Vocavie.

Au cours des ans, la mission de Vocavie s’est élargie et porte sur la valorisation de la diversité communicationnelle (maladie de Parkinson, bégaiement, trouble du langage, …) afin d’encourager la participation sociale, d’augmenter la confiance en soi et de briser l’isolement des personnes avec une différence communicationnelle. De plus, Vocavie se donne pour mission d’offrir des opportunités de formation aux étudiant·es qui s’intéressent aux enjeux humains de la communication.

Pour ce faire, Vocavie offre des activités axées sur la voix et la communication et développe des connaissances sur les processus de stigmatisation et d’auto-stigmatisation qui contribuent à l’isolement et le retrait social des personnes ayant une différence communicationnelle. Toutes les activités se font par des approches participatives où le vécu expérientiel et la perspective des personnes avec une différence communicationnelle est reconnu et intégré comme une richesse incontournable.

Venez découvrir nos projets!

Une programmation de recherche sur la valorisation de la diversité communicationnelle
uploaded_media/audiodiversite-logo.png

La doctorante Geneviève Lamoureux, orthophoniste et personne qui bégaie, a choisi le Labo IV pour développer sa vision d’une orthophonie résolument ancrée dans une vision sociale des handicaps de la communication. La programmation de recherche développée sous cet axe se réalise en partenariat avec l’OSBL Vocavie et propose d’imaginer et de concrétiser des outils et des modalités d’interventions orthophoniques qui s’inscrivent dans la logique d’action d’une posture sociale du handicap.

Accompagnée par Sébastien Finlay, étudiant à la maîtrise en orthophonie et également personne qui bégaie, Geneviève mène des initiatives qui aspirent à créer un environnement plus inclusif où la diversité des identités communicationnelles est célébrée et appréciée et suscite de la fierté chez les personnes qui les portent. Venez découvrir les approches et les outils que nous développons!

Une vision. Une posture. Des valeurs.
uploaded_media/Lorthophonie-pour-toustes-LOGO-NOIR.png

Une orthophonie pour toustes, ça ressemble à quoi?

L’inclusion et la valorisation d’identité diverses est une des valeurs au cœur du Labo IV. Nous avons la chance d’accueillir l’étudians au doctorat Élie Tremblay, qui développe une programmation de recherche, d’intervention et de transfert des connaissances visant à rendre les pratiques de l’orthophonie plus sensibles à la diversité sexuelle et à la pluralité des genres dans la francophonie. Venez visiter le site dédié à cette initiative qui encourage une vision de l’orthophoniste comme acteur·ice de changement pour une société plus inclusive de toustes. Vous y trouverez de nombreuses ressources et outils!

Baladovoix, baladochant, et bien plus
uploaded_media/Voix_et_sante_logo.png

Les premiers amours du Labo IV : La voix!

Ingrid Verduyckt a exercé pendant plus de 10 ans en tant qu’orthophoniste ou logopède en Suède et en Belgique dans le domaine des troubles de la voix. Elle garde une fascination et une passion pour ce médium sonore qui nous permet de nous exprimer, de nous faire entendre et prendre notre place. La voix est un outil précieux et nous pouvons poser des gestes pour en préserver la bonne santé et le fonctionnement optimal. Sous la programmation de recherche « Voix et santé », le Labo IV développe des ressources de sensibilisation à la santé vocale (guides, baladodiffusions, articles de vulgarisation), avec et pour la communauté orthophonique et le grand public. Venez les découvrir!

Projets novateurs pour relever les défis spécifiques liés aux enjeux de communication et de déglutition dans la population Parkinson
uploaded_media/Parkinson_Voix_et_Deglutition_logo.PNG

Jusqu’à 90 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson rencontrent des difficultés de communication et de déglutition, affectant considérablement leur participation sociale, mais seulement 13 % à 38 % d'entre elles reçoivent des services pour ces problèmes.

Dans cette programmation de recherche, des projets novateurs sont déployés pour relever ces défis spécifiques liés aux enjeux de communication et de déglutition dans la population Parkinson. Notre approche interdisciplinaire s’ancre dans les sciences de l'orthophonie en partenariat avec les sciences du génie et les milieux communautaires et entrepreneuriaux. Nous visons le développement de nouvelles technologies et interventions pour remédier aux enjeux d’accessibilité aux services.

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont des partenaires essentiels dans ces initiatives. En combinant leur savoir expérientiel avec les savoirs des chercheurs et l'implication enthousiaste des personnes étudiantes rattachées au laboratoire, notre mission est d’aboutir à des outils concrets pour répondre aux besoins des personnes avec la maladie de Parkinson.

Si nos projets vous interpellent, cliquez ici pour en savoir davantage et découvrir comment vous pouvez vous impliquer !

Design du site (🎨) Mirak (2024)