Alumni

André Barroso (il), orthophoniste, Alumni du LaboIV

André Barroso

Audrey Judic (elle), Alumni du LaboIV

Audrey Judic

Camille Courtois (elle), Alumni du LaboIV

Camille Courtois

Etudiante en 4e année d’orthophonie à Nantes, Camille effectue son stage de recherche au laboratoire IV afin de comprendre les enjeux de la recherche et son fonctionnement. Intéressée par de nombreux champs de l’orthophonie comme la neurologie, le handicap, l’oralité ou encore le bilinguisme, l’orthophonie représente pour elle un moyen de (re)donner une identité propre à chacun en (r)établissant la communication, et plus largement l’autonomie. La diversité qu’il existe en orthophonie tant au niveau des troubles qu’au niveau de la population l’a attirée dans cette discipline car pour elle, il est essentiel que chacun se nourrisse de l’autre. Cette future orthophoniste française souhaite découvrir de nouveaux horizons et c’est avec Cécile Mauclair qu’elle a embarqué outre-atlantique.

Camille D’Anjou (elle), Alumni du LaboIV

Camille D’Anjou

Touche à tout, Camille s’intéresse aux multiples formes que peut prendre l’orthophonie. Elle est fascinée par la voix, la parole, le chant et tout autre véhicule de communication nécessaire à l’échange humain. Pour elle, la vision partenariat patient est au centre de cet échange. En plus de son travail comme auxiliaire de recherche sur un projet abordant le théâtre et le bégaiement, elle assure la coordination du Laboratoire IV et de l’activité Musculation de la Voix avec Camille Rose. Son besoin de comprendre un peu tout et partout motive son travail dirigé portant sur la conception de l’orthophonie par ses clinicien.ne.s afin de mieux comprendre l’avenir de l’orthophonie au Québec. Ayant été présidente du Comité Étudiant Interfacultaire (CÉI) de l’Université de Montréal, elle a un grand intérêt pour l’enseignement et la pédagogie.

Camille Rose (elle), Alumni du LaboIV

Camille Rose

Camille Rose est membre du CRIR depuis avril 2020. Elle coordonne, avec Camille d’Anjou, les activités de Musculation de la Voix qui s’adressent principalement aux personnes vivant avec la maladie de Parkinson. Depuis son entrée en orthophonie à l’Université de Montréal, elle souhaite travailler avec des personnes qui présentent une maladie dégénérative comme la maladie de Parkinson dans l’idée de favoriser leur communication et leur participation sociale. Dans le cadre de sa maîtrise en orthophonie, elle a choisi avec cœur de réaliser son travail dirigé sur les troubles de la communication présents chez cette population sous la direction d’Ingrid Verduyckt. Elle ajoute à ses connaissances relatives à la voix, la parole, et la maladie de Parkinson, certains concepts reliés au yoga tels que la pleine conscience et le sentiment d’auto-efficacité.

Clara Misirliyan (elle), Alumni du LaboIV

Clara Misirliyan

Ève-Marie Albert (elle), Alumni du LaboIV

Ève-Marie Albert

Florence Renaud (elle), Alumni du LaboIV

Florence Renaud

Florence Renaud est membre du CRIR depuis l’automne 2019. Elle travaille depuis son arrivée dans l’équipe sur le projet GRAPPE (Gestion Responsable et Autonome des Paysages sonores en Partenariat avec les Écoles) et s’investit présentement à la rédaction d’un article pour clore ce projet. Florence est étudiante au baccalauréat en Neuroscience Cognitive de l’Université de Montréal. Ayant une formation plus axée sur la recherche, elle s’est taillé une place parmi l’équipe interdisciplinaire du laboratoire qui explore la perception subjective du bruit par les élèves et les effets de ce bruit sur leur bien-être.

Julie Bélanger (elle), Alumni du LaboIV

Julie Bélanger

Justine Péloquin (elle), Alumni du LaboIV

Justine Péloquin

Justine Péloquin est auxiliaire de recherche pour le laboratoire d’Ingrid Verduyckt depuis le printemps 2020. Elle coordonne le développement d’une plateforme d’enseignement interactive internationale (G3) sur laquelle collaborent quatre universités à travers le monde. Parmi ses intérêts de recherche, on compte les thérapies alternatives en orthophonie, les enjeux psychoaffectifs et le bégaiement. Elle entame d’ailleurs, dans le cadre de sa maîtrise en orthophonie, un travail dirigé sur le sujet du bégaiement sous la direction d’Ingrid Verduyckt, directrice du laboratoire IV et professeure agrégée à l’Université de Montréal et d’Anne Moïse-Richard, orthophoniste et professeure adjointe de clinique à l’Université de Montréal.

Lucie-Maud Ménard (elle), Alumni du LaboIV

Lucie-Maud Ménard

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est romy-1.png
Romy Daniel Ben-Tchavtchavadze (elle), Alumni du LaboIV

Romy Daniel Ben-Tchavtchavadze

Romy est passionnée par la communication et l’être humain. C’est ce qui l’a d’abord poussée à étudier le jeu d’acteur. Après avoir obtenu son diplôme du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, elle a travaillé comme comédienne pendant quelques années, puis a fondé un groupe de musique dont elle était la chanteuse et l’autrice-compositrice principale. Toujours mue par un amour de la communication et de l’humain, cette fois doublé d’un nouvel appel à la relation d’aide, elle a entrepris la longue démarche qui ferait d’elle une orthophoniste. Six ans sur les bancs d’école plus tard, après un bref passage en enseignement, Romy a terminé sa maîtrise au cours de laquelle elle a effectué un travail dirigé sur l’utilisation du théâtre en orthophonie. Pendant ses études, elle s’est aussi découvert une âme de chercheuse au sein du Labo IV et n’a pas fini de se poser des questions. Le métissage de ses passions ne fait que commencer.

Sinead Creagh (elle), Alumni du LaboIV

Sinead Creagh

Stefana Botez (elle), Alumni du LaboIV

Stefana Botez

Valérie Giguère (elle), Alumni du LaboIV

Valérie Giguère

%d blogueurs aiment cette page :